Envie de participer ?

Capalouest C'quoi

Publié il y a 10 mois par

Capalouest C'quoi

Capalouest C’quoi :

Une façon d’être, un état d’esprit et aussi, une Amicale.

Mais comment devient-on Capalouestien ou Capalouestienne  il faut le mériter, ce n’est pas donné à tout le monde, il faut montrer patte blanche. (On ne prend pas n’importe qui, mais j’en suis sûr, vous n’êtes pas n’importe qui).

D’abord, il faut avoir un bateau, c’est préférable. D’abord, il faut qu’il soit à moteur, Capalouest est une Amicale de bateaux à moteur. Nous, on sait qu’avec un bateau à moteur, on sait quand on part et quand on arrive. Avec un voilier on sait aussi quand on part mais hélas, le temps et le vent étant de la partie (ou pas), on ne sait pas quand on arrive. Quand on arrive à l’heure c’est qu’on a mis le moteur (pollueur va).

Comment devient-on Capalouestien ou Capalouestienne ?

-Premièrement et c’est important, parce qu’on en a envie (c’est quand même mieux).

-Deuxièmement parce qu’on a un bateau à moteur, quel que soit sa taille. (Bon, je suis un homme, je sais que la taille n’a rien à voir et tant mieux, c’est rassurant).

-Troisièmement parce qu’on en a marre de s’emmerder tout seul.

-Quatrièmement bien sûr c’est qu’on a été accepté. Présenté par un ami donc parrainé ou qu’on se soit présenté tout seul. Comme vous n’êtes pas n’importe qui, vous êtes accepté.

Après, chose curieuse, on ne veut plus partir mais grand dieu, pourquoi ?

Pour l’ambiance, pour l’esprit qui règne dans cette association. Evidemment les ¾ sont des retraités, venant de milieux professionnels différents ce qui amène des échanges riches d’intérêts et des aides extraordinaires. Le vécu de chacun profitant à tous.

Vous n’êtes plus seul face à un souci mécanique ou autre, chacun tentera une aide quelconque, un conseil, dû à une expérience, un vécu, une connaissance. Le bon côté de l’association quoi….

Ensuite vous profiterez des sorties en mer, des mini-croisières, d’activités diverses autour de la mer et du Nautisme. D’une organisation d’amis à laquelle chacun peut participer et a son mot à dire.

Tous les Vendredis soir on se retrouve à l’Amirauté, nom que l’on a donné à notre siège social. Heureux de se retrouver, on sort les bouteilles (ne vous réjouissez pas si vite, elles ne contiennent pas que de l’alcool, il y a aussi entre autres, du jus de tomate) et oui à Capalouest on sait ce que signifie le mot sagesse. Dans ce lieu, les idées fusent et parfois se concrétisent. Chacun y va de sa blague, de la façon dont il a réglé tel ou tel problème et pas de cadeau aux mécanos qui nous prennent pour des Américains en nous arnaquant sur des factures, la sentence tombe de suite et la mauvaise pub s’en suit.

Tout ça autour d’un verre, quelque fois deux. Verre ne signifiant pas forcément alcool (ou c’est ma femme qui conduit). La femme, le cholestérol, le diabète, l’âge et la peur du gendarme suffisent au rappel à l’ordre et d’un autre côté, ce n’est pas le but de nos soirées hebdomadaires.

Par contre c’est là que sont fêtés les anniversaires de chacun d’entre nous, parfois 2 le même jour, comme ce fut le cas dernièrement pour Richard et Vincent (20-100, il se reconnaitra). Champagne ou autre, amuses gueule etc. etc., les femmes de chacun avaient œuvré pour notre bon plaisir, l’apéro dînatoire par excellence, ambiance cool, sereine.

Une trentaine d’adhérents c’est une trentaine d’Anniversaires et nous n’avons que 52 semaines dans une année, je vous laisse imaginer. Bien sûr, on évite les bougies, car pour certains il y aurait plus de bougies que de gâteau (rire).

Des repas sont régulièrement organisés pour différentes raisons, tout est fait pour créer la convivialité, l’échange, le rapprochement.

Des mini-croisières sont organisées, sur l’Ile de Ré, Oléron, Aix, Yeux, qu’on y participe ou non, elles ont l’avantage d’exister.

Une fois par an et tout le monde l’attend, on se retrouve début septembre à Saint Denis d’Oléron, c’est devenu un rituel, le port nous reçoit sympathiquement et nous regroupe, l’association nautique nous prête ses infrastructures et nous y accueille. Une vingtaine de bateaux Capalouest se présentent à cette évasion nautique. Du vendredi au lundi on vit ensemble sur le ponton, les apéros se font d’un bateau à l’autre, les repas sont échangés.

Le but est, d’être la famille Capalouest, des potes ayant le même délire, le bateau.

Bien sûr, notre Amicale, dans la mesure de ses moyens, participe aux animations du Port de La Rochelle.

Une chose m’a toujours surpris, les plus âgés n’ayant plus de bateau, restent adhérents. Sur d’autres bateaux de l’amicale ils nous accompagnent dès qu’ils le peuvent. Il doit bien y avoir une raison.

Voilà, je voulais vous parler de mon amicale Capalouest et des raisons qui font que nous y sommes attachés. J’avais envie de faire découvrir mon Amicale. C’est fait.

Vous venez nous voir quand ?

Réflexion de André

Contactez-nous si vous souhaitez nous rejoindre dans notre passion.

 

 

toute l'association

Commentaires